Myriam Toukabri: Latino-oriental de Tunisie à Cuba

Dans les premières notes, j’ai été prise dans ce voyage chaleureux et doux. Bercée par les balancements de la contrebasse, il est vrai que la Tunisie et Cuba partagent le privilège d’être des pays à plage. On croirait que les rayons du soleil entrent dans la créativité, dans la musique. Ici et là la mélancolie est à la fois intense et est chantée à pas de velours, comme une histoire racontée en étant  allongé sur la plage sur fond des bruissements de vagues.

Myriam Toukabri est une chanteuse et auteure-compositrice tunisienne passionnée par la musique latine. Elle s’est initiée à la musique très tôt, auprès d’un père pianiste et jazzman. harmonie magique entre le Oud et la guitare.

Elle reprend des standards cubains et fait un mélange entre l’espagnol et l’arabe.

Avec elle, Cuba et la Tunisie semblent être deux pays voisins

Elle a repris « Veinte anos » Cette chanson est une habanera de 1935. Les paroles ont été écrites par Guillermina Aramburu et la musique composée par Maria Teresa Vera. Elle a été également interprétée par Omara Portuondo, Buena Vista Social Club, Diego El Cigala.

La mélancolie de la mélodie est soulignée par le son grave du oud.

 

¿Qué te importa que te ame
Si tú no me quieres ya?
El amor que ya ha pasado
No se debe recordar
Fui la ilusión de tu vida
Un día lejano ya
Hoy represento al pasado
No me puedo conformar
Hoy represento al pasado
No me puedo conformar
Si las cosas que uno quiere
Se pudieran alcanzar
Tú me quisieras lo mismo
Que veinte años atrás
Con qué tristeza miramos
Un amor que se nos va
Es un pedazo del alma
Que se arranca sin piedad
Es un pedazo del alma
Que se arranca sin piedad
Si las cosas que uno quiere
Se pudieran alcanzar
Tú me quisieras lo mismo
Que veinte años atrás
Con qué tristeza miramos
Un amor que se nos va
Es un pedazo del alma
Que se arranca sin piedad
Es un pedazo del alma
Que se arranca sin piedad

 

Elle a également repris Dos gardenias. C’est un boléro écrit en 1945 par le compositeur et pianiste cubain Isolina Carillo.

Elle a participé au dernier festival de jazz de Carthage.

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑