Being Good: plaidoyer pour la tendresse, une réalisatrice japonaise qui comptera

Les bons films c’est comme les bons romans ils continuent à vivre en vous pendant des jours. Ils ont planté en vous des sortes de graines qui germent en vous d’autres façons de voir ou sentir la vie.

Being good est de celà.

3 ème film vu sur Outbuster.
3ème film génial. Très bon.
Après le cinéma italien, belge, c’était du cinéma japonais;
Plusieurs découvertes dans ce film:

Une réalisatrice: Mipo O
Un super acteur: Kengo KoraAkano est un jeune enseignant nouvellement nommé dans une école élémentaire.

Akiko est une vieille dame esseulée débordant de gentillesse mais qui ressent les premiers troubles de la maladie d’Alzheimer.

Ces deux personnages vont changer la vie des enfants plongés dans une violence familiale, sociale. Ils vont recoudre le lien social déchiré par deux principes simples mais oh précieux:l’écoute et la tendresse.

Le film a reçu le Prix du public au dernier Festival International du Cinéma Asiatique (2015)

Mipo O semble être une réalisatrice japonaise qui comptera dans les prochaines années vue ses débuts prometteurs. Son film The light shines only there sorti en 2014 a été sélectionné pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère à la 87 ème cérémonie des Oscars

Un commentaire sur “Being Good: plaidoyer pour la tendresse, une réalisatrice japonaise qui comptera

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :