De Coleman à Albert King, un ciel pleurant qui donne des frissons

C’est une superbe reprise du standard blues « The sky is crying » par Gary B.B Coleman .

L’arrangement est mit au service de la mise en scène de l’ambiance. Evoquer ce ciel pleurant qui fait écho à la blessure interne qui éclate dans la voix.

 

 

Ce standard blues a été écrit en 1959 par Elmore James. Il a eu plusieurs reprises

Version Albert King

 

 

Version Stevie Ray Vaughan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :