« Je suis ton père » Fanny Ardant magnifique dans Lola Pater

Comment une femme retrouve son rôle de père? Comment un fils réagit en apprenant que son père est devenu une femme?

Toute l’histoire et l’émotion du film tournent autour de ces deux questions et les explorent à fond, dans tous les sens.

Lola Patter

D’abord la transphobie et puis comment vivre cela dans la société.

Des guet-apens de l’un et de l’autre  forcent à se retrouver, à confronter leurs chamboulements de vie. Ce qu’il faut de raison pour abattre les freins de la pensée.

Et les choix cornéliens de la vie:  assumer son identité et donc prendre sa liberté ou rester en assumant le rôle du père en restant homme mais mentir à soi.

Ferid décide d’écouter sa liberté et devient Lola. Son fils Zino  lui reproche son égoïsme.

Un noeud dramatique complexe qui se tend et se détend.

La performance de Fanny Ardant

Jouer à la fois une femme et un père. Une femme qui n’oublie pas ses réflexes de père comme la scène de la gifle lorsque son fils lui manque du respect. Lola est un très beau personnage de fiction, tiraillé entre les contraintes de la vie, les canons de la société et ses désirs.

Le cinquième long-métrage de Nadir Moknèche offre un très bon moment de cinéma, à la fois doux et intense.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :