Blacksad Tome 3:un beau talent espagnol

Un formidable polar qui fait oublier la longueur d’une après midi d’attente

En escale à la médiathèque de Massy,  ma plage d’attente de 3 heures est idéal pour se plonger dans une bd.

Je crois qu’on ne sait pas, jusqu’à sa mort, si on a eu de la chance dans la vie. Et alors, il est déjà trop tard.

Au rayon, au tout devant, je tombe sur le tome 3 de Blacksad. J’aime le titre. Je trouve que ça fait  blues. J’imagine derrière une voix suave, une trompette en sourdine, une musique de film d’une séquence de nuit, des pas claquants sur le trottoir, une lumière pâle.

La lecture correspond bien à cet atmosphère.

Des séries de meurtres, une enquête. La guerre froide et sa chasse aux sorcière.

Une intrigue très riche. Suspens palpitant, l’histoire tient bien en haleine.

Ce mélange de personnages animaliers et humains amplifie l’évasion.

Les couleurs et les dessins sont beaux.

Blacksad s’inscrit dans une série caractérisée par un personnage chat en détective privé.

Le scènario est écrit par Juan Diaz Canalès. Le dessin est signé par Juanjo Guarnido.

Paru en 2005, cette série a reçu le prestigieux prix du meilleur album aux Harvey Awards à New York.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :