Quand le vent du nord se lève: L amour à l ère numérique

Loin des rencontres hasardeuses dans les rues, loin des coups de foudre allumés par un regard, ici l amour naît uniquement par les mots.

Emy se trompe d adresse email pour réclamer un désabonnement . Elle tombe chez Léo.  Un échange épistolaire commence.  Ce qui est futile devient sérieux. Tout oppose ces deux là elle extravertie lui très prudent. Elle est en couple. Lui est dans une histoire tumultueuse avec Marlene.

Au fil des échanges Cupidon tire dans les coeurs de ces deux là. Ils ne connaissent pas la tête de l autre. Lorsque Léo rêve d elle c est sans visage et sans sein. Il la ressent.

Puis la dépendance.

« Je suis tombé amoureux de vos mots »

« Ecrire c’est comme embrasser, mais sans les lèvres »

Vont ils se rencontrer? Que va faire Emy de son couple?

Cette pièce était jouée au Lucernaire

C est une adaptation du roman du même titre de l auteur autrichien Daniel Glattouer. Mise en scène par Judith Wille.

Portée avec justesse et malice par les deux comédiens  Caroline Rochefort et Stephane Duclot.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :