« We the workers »au coeur des luttes sociales chinoises

« Syndiquons nous et négocions avec les patrons. Interessons nous au pays et à sa politique. L ouvrier conscient n est jamais vaincu. Ouvriers gardez la tete haute.N ayez nul chagrin,ne pleurez pas. Ou pleurez un bon coup. Cher compatriote,si tu pleures, je te prendrai dans mes bras. Gardons la tête haute. Nous n avons pas échoué. Nous faisons l’histoire. Et nous continuerons. Personne n est né pour souffrir »

Jian Hui syndicaliste chinois

Le documentaire réalisé par Huang Wenhai, We the workers, nous offre une plongée passionnante dans les luttes sociales chinoises.

Nous suivons des militants recevant des ouvriers venus chercher des informations sur leurs droits. Lorsqu’un militant disparaît, inquiétude, ils se mobilisent pour le faire sortir.

Dans la rue, ils distribuent un guide gratuit sur les droits des travailleurs. Un passant répond: la loi ne sert à rien, elle n’est pas appliquée.

Ces militants pour les droits des ouvriers ne se démontent pas. Malgré la répression, ils sacrifient leur vie familiale et risquent leur liberté pour les droits des travailleurs.

Les images vues du ciel sur l’usine et le boucan au début du film nous introduisent dans le dur milieu des ouvriers.

Figures touchantes de personnes qui sont habitées par la solidarité avec les autres.

Pas de peur de tracasserie. un seul mot: détermination

Ce documentaire était sélectionné au festival Cinema du réel.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :